L’été, la saison des îlots de chaleur urbains

Le terme îlot de chaleur urbain (ICU) caractérise un secteur urbanisé où les températures de l’air et des surfaces sont supérieures à celles de la périphérie rurale. Les ICU ne sont ni une cause, ni une conséquence du changement climatique, en revanche ils en aggravent les effets. Ainsi, le changement climatique qui devrait s’accompagner d’une augmentation des températures générales rendra l’ICU encore plus intense dans les territoires au sein desquels ce phénomène se produit, notamment les villes, agglomérations et métropoles.

Ainsi, si les îlots de chaleur urbains ne peuvent être vus comme un phénomène nouveau, ils s’inscrivent dorénavant dans une systémique qui leur donne une place centrale dans les problématiques urbaines actuelles d’adaptation aux changements climatiques afin d’anticiper l’amplification du phénomène dans le futur. Un été caniculaire, comme nous l’avons connu en 2003, pouvant devenir une norme aux alentours de 2050-2080 et les étés récents, dont l’été 2019, nous le rappellent régulièrement.

De nombreux territoires se sont lancés dans l’étude et la caractérisation des ilots de chaleur (et de fraicheur) de leur territoire, et E6 a la chance d’en accompagner un certains nombre. Petite revue de notre été 2020, qui sera chaud !

Cartographie des ilots de chaleur à Bayonne, à Nanterre

E6 et l’Atelier Colin Poli Paysages accompagnent ces deux territoires dans leur démarche, avec des enjeux communs, mais des spécificités territoriales bien précises.

La ville de Nanterre est un territoire de contrastes. Derrière une image très urbaine, Nanterre opère depuis plusieurs années une mue pour offrir à ses habitants et usagers de nouveaux espaces verts et de fraîcheur. En Juin et Juillet 2019, Nanterre a connu deux épisodes de canicules, renforçant aujourd’hui sa volonté à caractériser et réduire les îlots de chaleur urbains.

Ville attractive et touristique, située entre océan et montagne, Bayonne est comme de nombreuses agglomérations, soumise à des températures estivales de plus en plus élevées. Bien que bénéficiant d’étés relativement frais, et d’un contexte géographique qui la préserve généralement des pics de températures, Bayonne est toutefois soumise au phénomène d’îlot de chaleur urbain, qui marque ce différentiel de température entre le cœur de ville et sa périphérie ou entre certaines zones et quartier du territoire.

Cet été nous réalisons pour ces deux territoires :

  • La cartographie des ilots de chaleur et de fraicheur urbains du territoire
  • Une campagne de mesure (enregistreurs de température, caméra infrarouge, drone thermique, etc)
  • La définition d’un plan d’actions adapté au territoire
  • Le déploiement des outils que nous avons développé, notamment score ICU, score Perméabilité, Arbre en ville afin de rendre le plus pragmatique possible les opérations

Nous allons également accompagner le territoire de Val de Garonne dans une campagne de mesure sur son territoire.

Valence, des ilots de chaleur à l’arbre en ville

E6 a accompagné en 2019 la ville de Valence sur la caractérisation de ses ICU et notre étude et son plan d’actions ont intégré un volet important dédié à la nature en ville.

Or suite à un épisode de neige durant l’hiver 2019 qui a touché près de 2000 arbres, la commune de Valence souhaite mettre en place un “Plan Arbre” afin de :

  • Remplacer les 2500 arbres qui vont devoir être abattus
  • Planter minimum 7000 arbres pour participer à leur remplacement mais également de développer un maillage entre les différentes trames vertes et bleues de la ville afin de favoriser les services écosystémiques dont les bienfaits sur la biodiversité.

E6 et l’Atelier Colin Poli Paysages ont été retenus pour accompagner la ville dans la réalisation de son plan arbre, en intégrant les services écosystémiques offerts par les arbres en milieu urbains. Nous en profiterons donc pour déployer la démarche arbre en ville que nous avons développé et dont la version 3 est sortie au printemps.

Monaco, de l’arbre en ville aux ilots de chaleur urbains

En 2019, nous avons accompagné la Principauté de Monaco dans le déploiement de la démarche arbre en ville ainsi que dans la cartographie de ses ilots de chaleur urbains.

En 2020, la Principauté nous renouvelle sa confiance et nous allons mener une campagne de mesure à l’échelle de son territoire.

Au menu: capteurs communicants, mesures sur la qualité de l’air, et prises de vue infrarouge !

Le projet Vision

Last but not least, l’été 2020 constitue la deuxième année de notre projet Vision. Ce projet a pour vocation d’optimiser les solutions de rafraîchissement dans l’espace urbain dans un contexte général de changement climatique.

Ce projet est financé par l’Agence de l’Eau Adour Garonne et porté conjointement par le LyRE-SUEZ, les Bureaux d’Étude E6-consulting et Atelier Paysages et également par Bordeaux Métropole.

Une des réalisations concretes de ce projet consiste à étudier le pouvoir rafraichissant d’une installation de mobilier urbain installé à Cenon, sur la Métropole de Bordeaux. Voici quelques photos du projet :

L’été sera donc chaud pour E6, mais heureusement notre équipe de 10 consultants, sur 2 sites, Bordeaux et Lyon, est prête pour relever le challenge de ces belles campagnes de mesure estivales.

Et d’ailleurs, la prochaine formation score ICU et score Perméabilité aura lieu le 7 septembre prochain, arbre en ville le 8 ! Inscrivez vous !